Elle jouit vraiment

09:23
34
06 juillet 2024, samedi

Elle a compris à mon regard, elle s’est levée, de nouveau disponible à de mâles assauts et a jeté son dévolu sur la table en chêne massif du salon. J’ai senti le corps se décontracter bientôt et elle a relâché son étreinte sur mon crâne, son vagin rose et ouvert se serrait doucement, son anus aussi. J’ai adoré la prendre ainsi, debout, arrimé au sol, le bois lui interdisant de glisser en arrière, mes coups de boutoir faisaient mouche, j’ai accentué mes va-et-vient, ses chairs se refermaient sur mon membre, elle se caressait le clito, deux phalanges de chaque côté, comme si elle branlait un mini pénis. Elle y est montée comme une chatte et, à plat dos, a ouvert ses cuisses en se doigtant, l’invite était claire.

Écrire un commentaire