Kim est joyeuse alors qu'elle suce une bite

11:25
146
08 mars 2023, mercredi

Le patient éjaculait alors que le pénis était à l’état flaccide et ressentait alors des contractions rythmiques du pelvis qu’il décrivait comme un « mini-orgasme ». Cependant, une sensation orgasmique a été rapportée par certains patients (18 %), certains décrivant même un mini-orgasme. Une minorité de patients (23 %) indiquent être en érection lorsque l’éjaculation spontanée se produit. On ignore à quelle date l’éjaculation spontanée, en tant que trouble pathologique, a été mentionnée pour la première fois dans la littérature médicale. L’élément déclencheur de l’éjaculation peut être la miction (dans plus de 25 % des cas), la défécation (environ 11 % des cas), l’anxiété (11 %), le toucher du gland (9 %, notamment par des sous-vêtements), une situation de stress (comme un examen à l’école), une attaque de panique (7 %).

Écrire un commentaire