Elle se demande si ça rentrera jusqu'au bout

02:51
159
08 mars 2023, mercredi

Or, ce même traumatisme peut s’accentuer si la sodomie est forcée, surtout que cette pratique est particulièrement risquée de par ses liens avec la consommation d’alcool et de drogues. Néanmoins, les médecins n’ont pas cherché à communiquer davantage sur les risques inhérents à cette pratique. Par ailleurs, il faut savoir que les femmes ont des risques d’incontinence plus élevés, car les effets hormonaux sont différents entre les hommes et les femmes. Selon les expertes, la sodomie engendre chez les femmes de l’incontinence fécale et des lésions du sphincter anal. L’idée est de faciliter la sodomie. La sodomie a connu une réelle démocratisation, voire une explosion, à la fin du XXe siècle, et ce, jusqu’à aujourd’hui, notamment avec sa normalisation dans divers films et séries TV.

Écrire un commentaire